Comment s’habiller vegan ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous soucier de l’origine de nos vêtements. En effet, on souhaite aujourd’hui une mode plus équitable, « made in France », respectueuse de l’environnement, en fibres naturelles ou à base de fibres recyclées…Tous ces paramètres sont donc à prendre en compte lorsqu’on souhaite avoir une garde-robe vegan et responsable, ce qui peut parfois être un défi de taille.

Pour vous aider à réussir cet objectif de la constitution d’une penderie 100% vegan, je vous ai listé quelques informations importantes à connaître lorsqu’on souhaite que nos vêtements soit vegan, éthique et responsable!

 

Le choix des matières

karola_kauffmann_portrait_25

  • les matières biologiques 

Acheter une matière biologique, c’est contribuer au développement d’une agriculture sans pesticides, respectueuse de l’environnement et de la santé des producteurs.

  • les matières naturelles biodégradables végétales

Les matières naturelles biodégradables regroupent les fibres végétales telles que le coton, le chanvre, le lin, le bambou, la jute, le rami et l’ortie. Une fibre naturelle finira par se décomposer naturellement avec le temps alors qu’une fibre synthétique continuera de polluer dans une décharge…

  • privilégier les matières naturelles locales

Porter des vêtements en fibres naturelles cultivées localement permet de réduire son empreinte écologique…

  • les fibres recyclées

Recycler ou transformer des textiles usagés, en fibres naturelles ou non, afin de leur donner une seconde vie, est plus écologique que de puiser dans les ressources naturelles de la planète pour fabriquer de nouvelles fibres. Les vêtements issus de matériaux recyclés permettent donc d’allonger la durée de vie de certains matériaux issus, entre autre, du pétrole. Par exemple, le polyester décrié il y a quelques années encore comme matière artificielle nuisible à l’environnement, jouit désormais d’une meilleure image, notamment grâce à la mise au point de polyester recyclé, fabriqué à partir de déchets de matières synthétiques. Sa production est moins gourmande en eau que la culture du coton et il se lave à des températures moins élevées.

  • les teintures écologiques

Les teintures écologiques répondent aux normes Öko-tex et Okonorm (sans colorants cancérigènes, ni substances allergènes, ni métaux lourds, ni formaldéhyde, ni pesticide) et garantissent un certain respect de l’environnement en rejetant moitié moins de rejets colorés.

  • l’absence de produits toxiques

Ces éléments présents sur de nombreux articles sont extrêmement nocif. Voir article ici sur les dangers.

Le choix de la fabrication

images

 

  • la réduction des déchets

Elle peut se faire en amont, en fonction des efforts des entreprises qui fabriquent les matières premières et les vêtements, ainsi qu’en aval, lorsque nous, consommateurs, faisons des choix nous permettant d’éviter les emballages superflus.

  • la réduction de la consommation d’eau et d’énergie

Certaines entreprises, que ce soit au moment de la production de la matière première, du tissage ou de la confection, font de multiples efforts pour réduire leur consommation d’eau et/ou d’énergie.

  • la traçabilité de la fabrication

De nombreuses marques de textiles responsables se veulent transparentes et expliquent précisément d’où viennent leurs matières premières et où ont été confectionnés leurs vêtements. C’est souvent la garantie de produits fabriqués dans des conditions éthiques.

 

Le choix de l’achat

images (3)

  • donner un second souffle aux vêtements 

Acheter des articles d’occasion dans une friperie ou auprès d’un particulier, c’est soutenir un mode de consommation qui permet de donner une seconde vie à des articles en bon état et de limiter le gaspillage de nouvelles ressources naturelles.

  • soutenir l’économie locale

Acheter auprès de marques qui s’efforcent de produire localement, c’est non seulement contribuer à la survie d’entreprises locales mais aussi à celle de savoirs-faire locaux et ancestraux.

  • soutenir les modes de fabrication éthique, respectueux et équitable 

Il va s’agir ici des marques qui s’assurent que les personnes fabriquant leurs matières premières et leurs vêtements travaillent dans des conditions respectables et gagnent un salaire juste.

  • soutenir les marques éco-responsables

De plus en plus de grandes enseignes ajoutent des collections de vêtements “bio”, “écolo” ou “recyclées” à chaque saison. (article sur le sujet ici ) Mais ne négligeons pas le fait que certaines marques sont fondées sur des valeurs éthiques et écologiques. Ces dernières s’efforcent depuis leur création de proposer des articles porteurs de vraies valeurs et en soutenant ces marques, on contribue au développement d’une entreprise responsable en tous points.

Juliette
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments